Optimiser vos recrutements

D’après une enquête Dares du ministère du travail (janvier 2015) :
12,7% des recrutements en CDI font l’objet d’une rupture de la période d’essai
+ de 36% des contrats en CDI sont rompus au cours de la première année.

Quel est le principal facteur d’échec du recrutement ?

L’inadéquation des soft skills du candidat avec les besoins de l’entreprise. Ces mauvais recrutements, très coûteux si l’on additionne tous les frais, sont en progression ces dernières années.

Mais au fait, combien coûte un recrutement raté ?

Entre 20K€ et 200 K€ selon la durée du collaborateur en poste, selon la politique RH de l’entreprise. Ce chiffre grimperait même jusqu’à 630K€ pour certains postes à haute responsabilité.

Quels sont les ingrédients de calcul pris en compte ?
  • Le coût du recrutement
  • La rémunération
  • Le coût du maintien en poste
  • Le coût du licenciement
  • Le coût des erreurs business et opportunités manquées
  • Le coût du déficit de productivité des équipes
  • Les autres coûts cachés
L’intervention du cabinet peut se faire à deux niveaux distincts et indépendants :